Jeu de Massacre

Performance dans le cadre d’un workshop proposé par Bob Verschueren
2010 La Cambre, Bruxelles.

 

 

Bruituges (bande son):

 

 

 

jeumassacre2

jeumassacre1

jeumassacre3

 

Classification en trois points de Bergès:

 

1- La manière de dire, le geste est un compromis entre un fond commun de
signification et la personnalité de celui qui l’exprime.

 

2- Le geste qui exprime la manière de le faire, il s’agit du geste action qui

tend à modifier une situation donnée et qui est fortement liée à l’efficacité

de son exécutant.

 

3- Le geste qui exprime la manière d’être, c’est le geste qui nous trahit, qui

nous dévoile. Il révèle notre adresse, ou notre maladresse, notre prestance

et notre spontanéité.

Pour être complet, il nous faut encore parler de deux aspects :

 

  - L’acte : on retrouve la dimension de la représentation scénique.

Si la notion de geste prend une valeur expressive associée à l’acte,

il prend une dimension plus vaste : celle de modification de

l’environnement.

 

  - La posture : elle est la base même du mouvement qui part et qui

se termine par une posture. D’après Corraze « des postures sont

des positions que l’individu conserve pendant un laps de temps

suffisamment long pour que le corps garde une certaine immobilité.

Elles constituent une pause, un temps d’arrêt dans une suite

d’enchaînements moteurs. Elles marquent ainsi la fin d’une unité d’action

et introduisent ou préparent le début d’une nouvelle séquence. »

 

 

 

 

 

 

 

jeumassacre5

 

jeumassacre4

 

jeumassacre6

 

jeumassacre7

 

jeumassacre8

 

jeumassacre9

 

 

 

MOSAÏQUE